Développement durable

Vous accompagner àéco-concevoir

L'éco-conception consiste à intégrer l’environnement dès la conception d'un produit ou d'un service, lors de toutes les étapes de son cycle de vie. Ceci traduit une possible approche circulaire sur l’ensemble du cycle de vie d’un procédé, d’un produit ou d’un service afin d’en limiter les impacts environnementaux.Le programme régional dédié à la thématique vous permettra de disposer de conseils, de méthodes et d'outils adaptés aux besoins de votre projet.

COMPRENDRE L'ECO-CONCEPTION

La définition qui retiendra ici notre attention est celle de la norme NF X 30-264 (Management environnemental – Aide à la mise en place d’une démarche d’éco-conception, 2013) :

« Intégration systématique des aspects environnementaux dès la conception et le développement de produits (biens et services, systèmes) avec pour objectif la réduction des impacts environnementaux négatifs tout au long de leur cycle de vie à service rendu équivalent ou supérieur. Cette approche dès l’amont d’un processus de conception vise à trouver le meilleur équilibre entre les exigences, environnementales, sociales, techniques et économiques dans la conception et le développement de produits ».

A partir de cette définition, toute entreprise peut se lancer dans une démarche d'éco-conception à la mesure de sa taille, de sa stratégie, de ses moyens et de son environnement. En commençant par définir le cadre d'étude de son projet : l'analyse de son cycle de vie.

CYCLE DE VIE

http://www.artogreen.com/images/site/acv.jpg

Le cycle de vie se décrit de l’extraction des matières premières jusqu’à la gestion en fin de vie (revalorisation matière, recyclage, revalorisation énergétique, etc.), ce que l’on nomme « du berceau au tombeau » (cradle-to-grave). Autant que possible, si la circularisation des ressources permet de former une boucle fermée, on parle alors d'une approche « du berceau au berceau » (cradle-to-cradle). Dans ce cas, l’approche cycle de vie et le plan d’actions d’amélioration décrivent un cycle vertueux et une seconde vie offerte à tout ou partie du produit ou service à l’étude. D'une manière générale, il faut éviter les transferts de pollutions d’une étape du cycle de vie à une autre.

POURQUOI ECO-CONCEVOIR ?

Les résultats d'une démarche d'éco-conception doivent satisfaire le triple indicateur du Développement Durable : social - environnemental - économique.

Dans cette optique, les raisons pour lesquelles une entreprise s'investit dans l'éco-conception sont multiples :

  • être créatif et inventif voire innover

  • améliorer la performance environnementale des produits mis sur le marché

  • développer les ventes, le chiffre d’affaire ou les parts de marché

  • améliorer la notoriété et l’image de l’entreprise

  • faire des économies et réduire les coûts

  • repenser le développement des produits et se différentier de la concurrence

  • développer des produits ou services innovants

  • anticiper la réglementation, minimiser les risques et avoir une longueur d’avance

  • faire adhérer les salariés à un nouveau projet d’entreprise

  • ...

 

"Les bénéfices de la démarche sont tels, qu'après un projet pilote, les entreprises s'engagent sur le long terme"

 

Source : ADEME/étude franco-québécoise «L’éco-conception : quels retours économiques pour l’entreprise ?» - 2008

« La démarche [d'éco-conception] permet alors de stimuler la créativité et l’innovation » souligne un communiqué de l’ADEME. L’Agence a publié les résultats d’une étude franco-québécoise « L’éco-conception : quels retours économiques pour l’entreprise ? ».

Cette étude est basée sur une série d’entretiens auprès de 30 entreprises réalisés en 2008 (15 entreprises françaises et 15 entreprises canadiennes). L’objectif était de tenter de répondre à cette question : l’éco-conception est-elle rentable ? Il ressort de cette étude, que l’éco-conception se dessine comme un facteur de rentabilité et de compétitivité. « Les retombées économiques directes (augmentation de revenu et/ou baisse de coûts) liées à l’éco-conception sont encourageantes. A peu d’exceptions près, toutes les entreprises, rencontrées dans le cadre de l’étude, ont noté des améliorations notoires dans leurs comptes d’exploitation. En outre, les retombées non tangibles (amélioration de l’image, relations avec les parties prenantes, développement de la créativité) se sont aussi avérées être importantes».

Un autre bilan a été initié par CCI Indre à l'issue de l'Opération collective 2013/2015, dont l'objet fut d'accompagner 8 entreprises de la région Centre-Val de Loire à mettre en place une démarche d’éco-conception. Finalité : augmenter la valeur de l'entreprise en s'appuyant sur sa performance environnementale tout au long de leur cycle de vie. Les constats sont les suivants : toutes ont lié la démarche d'éco-conception à des objectifs marketing/communication, 6 commercialisent des produits éco-conçus, 4 ont produit des écoprofils, 3 manipulent un éco-calculateur, 3 ont bénéficié d'une formation de leurs collaborateurs et 4 ont étroitement lié leur approche cycle de vie au design de leurs produits.